Les ambassadeurs partagent leurs histoires (édition de juillet)

Ambassadors Share Their Stories

Salut les filles !

Nous sommes en juillet, et vous savez ce que cela signifie...

Un autre mois où les ambassadeurs partagent leurs histoires !

Nous sommes ravis de vous présenter nos Vitae Babes qui étaient prêtes à partager leur voyage avec la communauté Vitae.

Ces filles sont fortes, déterminées, confiantes et finalement incroyables, mais comme leurs parcours personnels, ce n'est pas toujours un chemin facile.

Faisons connaissance avec ces charmantes dames et écoutons leurs histoires !

 

//

 

CARLY LUNN
IG : @squatsandsangrias
Ontario, Canada

CARLY LUNN

Mon parcours de remise en forme est extrêmement important pour moi pour de nombreuses raisons, mais la principale est qu'il m'a tellement aidé à surmonter mentalement. J'avais tellement de mal avec l'estime de soi, et cela s'est traduit par un excès d'exercice et une sous-alimentation.

Mais alors que j'ai consacré mon énergie à remodeler ma relation avec moi-même à travers le développement personnel, la méditation, l'exercice et l'apprentissage de la meilleure façon de nourrir mon corps, j'ai commencé à aimer la personne que je suis. Tout ce voyage m'a également montré à quel point nous sommes plus que notre simple corps physique et cela m'a inspiré à continuer d'apprendre à me connaître et à continuer d'apprendre ce qui m'inspire à vivre une vie plus heureuse et plus saine chaque jour !

J'aime me réveiller et donner la priorité aux aliments complets, soulever des poids, me concentrer sur la force, bien m'hydrater et me concentrer sur ma santé mentale - c'est quelque chose qui me passionne vraiment, d'autant plus que c'était quelque chose que j'avais du mal avec.

Continuez ! Tout ce voyage devient plus facile à mesure que vous continuez à trouver ce qui vous fait vous sentir mieux.


ANNIE CUSACK
IG : @annieecusack
Leesburg, Virginie, États-Unis

ANNIE CUSACK

Je souffre de dépression et d'anxiété sévères depuis aussi longtemps que je me souvienne et cela a conduit à une anorexie limite au lycée.

De nombreux facteurs ont affecté ma dépression et mes troubles de l'alimentation, notamment les médias sociaux, les environnements de travail, les pairs et d'autres avec lesquels j'avais des relations. Pour une raison quelconque, comme certains peuvent manger plus lorsqu'ils sont confrontés à des situations stressantes, mon corps a refusé la nourriture et l'activité physique.

Le lycée, en particulier mes années junior et senior, a été la période la plus difficile de ma vie. J'ai noyé mon angoisse mentale en travaillant 30 à 50 heures par semaine en plus d'être un étudiant à temps plein parce que je ne pouvais pas me faire confiance pour être seul trop de la journée, en plus de me battre constamment pour «ne pas être assez bon» et croire que maximiser mon revenu résoudrait ce problème pour moi. Cependant, ce n'était pas le cas et être si déçu de moi-même (sans raison valable, devrais-je dire) a conduit à des pensées suicidaires et à une aggravation de la dépression. J'ai arrêté de dormir, j'ai arrêté de manger et j'ai failli ne pas obtenir mon diplôme d'études secondaires à cause de l'absence de tout le temps.

Je n'arrêtais pas d'entendre des gens me dire : "Ça va mieux !" mais je me suis demandé "QUAND ? ?"

La réponse est : lorsque vous prenez cette décision pour être mieux avec vous-même.

Au cours des deux dernières années, avec un changement de décor et des amitiés, j'ai découvert que les choses s'amélioraient. Lorsque vous vous entourez de personnes qui vous célèbrent pour VOUS et qui vous aiment pour VOUS, et que vous n'avez pas à prétendre être quelqu'un que vous n'êtes pas, ça VA s'améliorer !

Au lycée, je pesais 90 livres. Ouais. Neuf. Zéro. 90. Se mettre en forme était difficile, je ne mentirai pas, mais c'était la meilleure décision que j'aie jamais prise pour moi-même. Juste pour me lever et bouger tous les jours, que ce soit en marchant dans un parc ou en faisant de la musculation, toute sorte d'activité physique m'a aidé à garder la négativité dans ma tête à distance - je le vois presque comme une séance de thérapie. Faire de l’exercice m’a également aidé à ne pas ignorer quand j’ai faim. Aujourd'hui, je pèse 115 livres et j'en suis heureux.J'aime penser que j'ai gagné 25 livres de muscle pur au cours des deux dernières années, mais je sais que je mange WAYYYY trop de frites pour ça

Ces photos sont un mélange de celles prises il y a deux ans au cours de ma période mentale la plus difficile et des trois derniers mois - les meilleurs mois de ma vie jusqu'à présent. (Dans les troisième et quatrième photos, je porte en fait le même short. Vous pouvez VOIR la différence !!) Je me sens le mieux que je n'ai jamais ressenti physiquement et mentalement grâce à la façon dont j'ai réussi à me bouger tous les jours, bien manger, et mettre MON bien-être avant celui des autres.

J'ai appris que ça s'améliore. Il suffit d'être doux et patient avec soi-même !


DEZRAE TIMMERS
IG : @dezraetimmers
Chilliwack, Colombie-Britannique

DEZRAE TIMMERS

Je m'appelle Dezrae Timmers et j'ai 19 ans ! Je veux partager mon histoire sur la façon dont j'ai surmonté des problèmes de santé physique et mentale dans ma vie.

Depuis mon plus jeune âge, je suis aux prises avec des problèmes d'attachement, de dépression et d'anxiété. Le lycée était difficile pour moi dans le sens où je n'étais pas douée pour me faire de bons et vrais amis et cela m'a amené plus tard à faire des choix toujours plus stupides qui ont gâché ma santé. J'étais en surpoids au lycée à cause d'un accident de voiture dans lequel j'étais et avec la dépression, la vie a jeté beaucoup de boules courbes à ma façon et à celle de ma famille. Au cours de ma dernière année de lycée, j'ai décidé que j'avais le choix tous les jours de me lever, d'être mieux, d'être plus physique et de me sentir mieux dans ma peau. Je pesais 172 à mon plus haut et maintenant je suis un 128-130 en bonne santé et je gagne toujours plus de muscle.

J'ai beaucoup plus à surmonter avec les blessures causées par l'accident et la douleur est toujours là au quotidien, mais je choisis d'être heureux et reconnaissant pour ce que j'ai.

Et Vitae m'a aidé à me sentir mieux dans ma peau à la salle de sport et à avoir plus confiance dans ma peau ! Je suis tellement heureux de faire partie de la communauté !

 

//

 

Nous tenons à remercier ces ambassadeurs d'avoir exprimé leur vulnérabilité et d'avoir partagé leurs histoires pour que l'équipe Vitae les partage.

Ces filles sont si fortes et nous ne pourrions être plus fiers de les avoir dans notre famille Vitae.

Si vous pouvez vous identifier à l'un de ces ambassadeurs, sachez que vous n'êtes jamais seul et qu'il y a toujours un soutien disponible pour vous.

Notre mission est de créer une communauté qui encourage la positivité corporelle, la confiance en soi, la santé physique et mentale, l'inclusion et l'autonomisation des femmes.

Si vous partagez les mêmes valeurs, rejoignez-nous en tant qu'ambassadeur !

Vous pouvez vous inscrire ici.

//

Si vous avez une histoire que vous aimeriez partager, nous aimerions l'entendre !

Veuillez nous envoyer un e-mail à media@vitaeapparel.com avec votre nom, poignée IG, emplacement , une photo de vous dans Vitae, accompagnée de votre histoire. Faites la ligne d'objet "Partagez votre histoire" pour que nous ne la manquions pas !

Avec amour,

Vitae Vêtements xx

.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés